Jeremy Lewis  PhD FCSP

Jeremy Lewis

PhD FCSP

SON PARCOURS

Le Docteur Jeremy Lewis est Physiothérapeute Consultant, Professeur en Recherche Musculo-squelettique, Echographe et Prescripteur Indépendant. Il a obtenu la plus haute récompense existante de la part Société des Physiothérapeutes Experts, pour un de ses membres. Il a été reconnu comme l’un des cinq cliniciens les plus éminents de sa profession (La base de donnée des Experts Cliniciens du Département National de la Santé de Grande Bretagne). Il évalue et traite des patients victimes de pathologies d’épaule, et pratique des infiltrations guidées lorsque la situation clinique le nécessite. Son domaine d’expertise clinique principal est le syndrome de douleur (conflit) sous-acromiale, les problèmes tendineux de la coiffe des rotateurs, les syndromes de douleur d’épaule et l’épaule gelée. Jeremy a développé un système unique d’évaluation et de traitement applaudit par la critique à l’international. Il a été invité à enseigner son système dans l’ensemble du Royaume Uni, et à travers l’Europe, les Etats-Unis, le Canada, le Japon, l’Australie, la Nouvelle Zélande, l’Afrique du Sud, l’Amérique du sud, le Moyen Orient, les Iles Cayman, l’Inde, le Danemark, la Suède et la Suisse. Il a enseigné son système à des chirurgiens orthopédistes, des médecins du sport, des physiothérapeutes, des ostéopathes et des chiropracteurs. Il reçoit régulièrement des demandes de conseils de traitement des quatre coins du globe. Il traite également des patients victimes de pathologies du coude et a développé un système unique pour cette articulation. Il est le co-auteur d’un ouvrage majeur sur les pathologies musculo-squelettiques, a rédigé plusieurs chapitres de livres sur l’épaule et a publié un grand nombre d’articles de recherche.

Pourquoi l'avons-nous choisie ?

Jeremy Lewis s’affiche comme un grand défenseur la profession de physiothérapeute. Lors de son cours, il rappelle que les preuves actuelles placent la rééducation au premier rang pour la prise en charge des tendinopathies de l’épaule. La chirurgie, sauf tableaux cliniques précis comme une rupture de coiffe traumatique chez le sujet jeune, ne donne pas de résultats supérieurs à une rééducation bien conduite.
Jeremy se démarque également par son humilité et n’hésite pas à prononcer une phrase que bon nombre de formateurs ne diront jamais : « Je ne sais pas. » Lors de multiples conférences ou formations, il a démontré l’efficacité de sa Procédure de Modification des Symptômes de l’Epaule auprès de vrais patients avec des résultats impressionnants. Compte tenu des connaissances actuelles, l’explication de l’efficacité de toutes nos techniques reste difficile, mais pour quelques-unes, cette efficacité est bien vérifiée. Accepter de reconnaître notre manque d’explication, tout en continuant activement une activité de recherche sur ce point, permet d’avancer et de proposer à nos patients des prises en charges efficaces.
Nous avons également été séduits par l’application à l’épaule du modèle du continuum sur les tendinopathies initialement publié par Jill Cook et Craig Purdam, illustres références des tendons du membre inférieur.